Expositions - En collaboration avec l'Institut français & l'ambassade de France au Canada

 

Du 14 octobre au 18 décembre 2020 

L'ambassade de France au Canada, l'Institut français et l'Alliance Française de Toronto vous invitent à plonger dans l'univers magique de « Machine à Bulles ».

 

La culture vous manque ? La covid-19 vous frustre de spectacles et d'émotions ? Pas de soucis, avec l'exposition « Machines à Bulles », l'art se vit sur vos écrans ! A travers 11 BD numériques, laissez-vous emporter dans des histoires fantastiques, des polars, des réflexions sur notre environnement ou même, si ça vous dit, des jeux vidéos ! Il y en aura pour tous les goûts.

Le Portrait d'Esther commence en 2010, lorsque Léa et sa fille Iris reçoivent une lettre bouleversante. Cette lettre réveille le passé douloureux de la famille, enterré depuis tant d'années. Ni une ni deux, Iris décide de mener l'enquête : elle veut comprendre ce qu'il s'est passé. Pour trouver ses réponses, c'est en 1940 qu'elle doit aller, plongeant dans les archives et dans l'histoire de ses ancêtres. 1940, c'est l'Occupation allemande en France. Être juif, alors, c'est être en danger de mort... Lettre après lettre, mystère après mystère, Iris fait remonter à la surface des événements oubliés ou volontairement étouffés : des actes de courage et de résistance, mais également de collaboration et de profit de guerre. Au cœur de son enquête, il y a sa famille bien sûr, mais également le portrait d'Esther, un tableau qui a mystérieusement disparu au cœur de la Seconde Guerre mondiale...

Les auteurs Romain Bonnin et Piere Jeanneau abordent par un récit captivant et rythmé une page sombre de l'Histoire. Pour raconter le destin de la famille Blum, une famille juive fictive à l'image de tant d'autres ayant réellement existé, ils ont choisi de créer une BD numérique. Ils jouent ainsi avec les effets dramatiques, les dialogues, le rythme et le mouvement des personnages dans l'espace. Le numérique permet également d'associer à la BD le Carnet noir, et c'est là peut-être la plus belle idée des auteurs. Il s'agit d'un recueil de documents multimédias rassemblés par une historienne pour faire le focus sur les éléments historique du récit et replacer la petite histoire dans la grande : vidéos, interviews, dossiers explicatifs...


Comprendre le passé : le désir qui anime Iris dans la BD devient au fil du récit celui des lecteurs. Avec le Portrait d'Esther, les auteurs vous offrent toutes les clés pour plonger de manière claire et ludique au cœur de la Seconde Guerre mondiale, avec un angle inhabituel : comment l'Art fut-il impacté par l'Occupation ?


 

Comment ça marche ?  

Pour lire Le portrait d'Esther et découvrir le Carnet noir, rendez-vous ici : http://portrait-esther.fr/
 
 
 
Découvrez tous nos articles sur les oeuvres juste ici :